Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/09/2009

Les Windows phones débarquent en octobre

Windows mobile.jpgMicrosoft riposte à Google et Apple. Pas question de leur laisser le champ libre. La firme de Redmond lancera le 6 octobre une vingtaine de mobiles estampillés Windows phone. Comprendre : des smartphones dernière génération embarquant le système d'exploitation Windows Mobile 6.5. Ce lancement, en Europe, aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Asie-Pacifique, sera réalisé en lien avec seize opérateurs et sept équipementiers : HTC, Acer, LG, Samsung, Sony-Ericsson, HP et Toshiba. En France, les trois opérateurs (Orange, SFR et Bouygues) sont partenaires.

Ces nouveaux portables misent sur l'internet mobile, à l'image de l'iPhone, du Blackberry et des téléphones fonctionnant sous Android, le logiciel ouvert signé Google. Stratégiquement, Microsoft emboîte d'ailleurs le pas au géant de l'internet : son système d'exploitation n'est pas lié à un appareil en particulier. Les constructeurs pourront donc sortir des modèles totalement différents.

Concrètement, ce nouvel OS Microsoft se veut entièrement tactile (au placard le stylet), léger et convivial. Il permet de surfer sur n'importe quel site internet grace à une version adaptée d'Internet Explorer, capable de lire le Flash (contrairement au téléphone d'Apple). Il permet, comme c'est désormais la norme, de télécharger des milliers d'applications via un portail maison, le Market Place. L'OS embarque également un programme pour ouvrir et modifier n'importe quel document Word, Excel et Powerpoint. Autre valeur ajoutée : Microsoft My Phone. Ce service gratuit permet de sauvegarder en ligne les informations et les fichiers stockés sur le mobile.

Pour le groupe américain, le lancement de ces Windows phones est capital : au deuxième trimestre 2009, Windows Mobile n'équipait plus que 9 % des smartphones vendus, contre le double il y a un an, selon le cabinet Gartner. Dans le même temps, Apple a progressé de 2,8 % à 13,3 %, tandis que Google a atteint en quelques mois quasiment 2 % et pourrait encore augmenter sa part de marché, de nombreux appareils dotés d'Android étant attendus d'ici la fin de l'année.

Le marché des smartphones reste toutefois encore largement dominé par Nokia et son système d'exploitation Symbian. Mais son hégémonie semble menacée par une concurrence un cran en dessus en matière d'innovation.

Avec AFP