Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/10/2009

M6 met le cap sur la vidéo à la demande

M6VOD.JPGM6 met le cap sur la VOD. La chaîne vient de lancer sa première offre payante de vidéo à la demande sur internet. M6 VOD propose, en partenariat avec Vidéo Futur, quelques 2 000 films à la location à partir de 3,99 €. Certains longs métrages sont disponibles à l'achat, pour environ 15 €. Rien que du très classique. Le service se distingue toutefois sur les séries. Pour 5,99 € par mois, les internautes accèdent « sans modération à toutes les dernières saisons des meilleures séries diffusées sur M6 (NCIS, Desperate Housewives, Kyle XY, 90210, Medium, Kaamelott...) », pour reprendre les termes du communiqué de presse. Sans modération ne veut pas dire en illimité. D'après 01net, la consommation est plafonnée à une cinquantaine d'épisodes mensuels. A l'instar de TF1, le site propose également des épisodes en version originale sous-titrée dans la foulée de leur diffusion aux Etats-Unis, à 1,49 € l'unité.


M6 a par dans le même temps mis à jour son service de catch up TV. M6 Replay, dont le succès ne se dément pas, permet aux internautes de voir ou de revoir gratuitement les programmes de M6 (hormis le cinéma et le sport) dans leur intégralité pendant 7 à 15 jours après leur diffusion à l'antenne. Parmi les nouveautés : la mise à disposition des VO.

La chaîne propose enfin M6 Bonus. Au menu : « les premières images inédites des nouveaux programmes et toutes les coulisses de l'antenne (interviews, making-off, bêtisiers...). »

De TF1 à Canal + en passant par Arte et maintenant M6, les grandes chaînent   semblent toutes désormais avoir pris conscience de l'importance du web dans leur développement. Reste que tous ces services demeurent encore trop lourds à utiliser : création d'un compte, installation d'un logiciel pour gérer sa bibliothèque numérique, mise à jour des DRM, restriction d'usage (obligation de regarder le film dans les 30 jours après l'avoir loué et dans les 48 heures après avoir appuyé sur "play"), haute résolution quasi inexistante... De quoi refroidir les moins scrupuleux, qui se tournent vers une offre illégale paradoxalement mieux aboutie.

 

16:41 Publié dans L'actu, Web services | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : m6vod, vod, m6