Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/02/2010

Le Nexus One déjà disponible en France

Deux distributeurs en ligne bousculent l'agenda et proposent le smartphone de Google, alors que celui-ci n'est officiellement attendu qu'à partir du mois prochain. Ticket d'entrée : 189 €.
 
nexusone.jpgLes inconditionnels de Google vont être ravis : le Nexus One est déjà disponible en France ! Le téléphone mobile du géant de l'internet est vendu depuis déjà une quinzaine de jours par deux distributeurs en ligne, PhoneandPhone.com et Meilleurmobile.com. Les deux sites marchands bousculent donc l'agenda officiel : le Nexus One, fabriqué par le groupe taïwanais d'électronique HTC, n'était attendu que le mois prochain dans l'Hexagone. En étant optimiste. SFR devait être le premier à proposer l'appareil. "Nous sommes au courant que ces sites commercialisent le Nexus One", déclare simplement une porte-parole de Google France. 

Lors de son lancement début janvier, Google avait annoncé que son smartphone serait commercialisé dans un premier temps en Amérique du Nord et au Royaume-Uni, avant d'inonder le reste du monde. Pas de quoi impressionner les deux distributeurs français. PhoneandPhone s'était d'ailleurs déjà distingué à l'automne 2007 en étant le premier à vendre l'iPhone en France.

Le Nexus One est proposé à partir de 189 € avec abonnement et environ 550 € seul. Au terme de la première semaine, "les ventes sont équivalentes à celles que nous avions réalisées lorsque nous avions lancé en avant-première l'iPhone", assure Warren Barthes, le PDG de PhoneandPhone. Mais trois ans sont passés et l'apétit pour ces appareils multifonctions est aujourd'hui sans commune mesure : le buzz sucité sur internet par ce lancement anticipé devrait donc assurer de bonnes retombées aux deux distributeurs...

Avec AFP

20/01/2010

Google lance un disque dur en ligne déguisé

Le géant de l'internet va proposer aux utilisateurs de sa suite bureautique Google Docs un espace de stockage en ligne pouvant accueillir n'importe quel type de fichiers pesant jusqu'à 250 Mo.

Google-Docs-logo.jpgEnfin ! Google pourrait bientôt lancer son fameux GDrive. C'est du moins ce que laisse penser une note publiée sur le blog officiel de Google Docs. La suite bureautique du géant californien s'apprête en effet à offrir à ses utilisateurs une nouvelle fonctionnalité qui s'apparente fort à un disque dur en ligne : la possibilité d'envoyer sur son compte n'importe quel type de fichier et non plus seulement du texte, des feuilles de calcul ou des présentations dynamiques. Une fois "uploadés", ces fichiers seront accessibles depuis n'importe quel ordinateur connecté à internet. Les documents pourront peser jusqu'à 250 Mo chacun. Du lourd ! Placés dans un répertoire spécial, ces éléments pourront être partagés avec ses collaborateurs de travail ou ses proches. L'idée est de faciliter « la sauvegarde en ligne de documents essentiels, des photos prises au format Raw (les plus volumineuses, ndlr) aux vidéos brutes enregistrées avec un téléphone portable. Vous pourriez même vous passer de disque en USB », peut-on lire sur le blog. Cette fonctionnalité permettra également de contourner les limitations de l'email, dont la taille des pièces jointes dépasse rarement les quelques mégaoctets.

La version gratuite de ce GDrive déguisé offrira 1 Go d'espace de stockage. Pas énorme. Mais Google proposera d'augmenter cette capacité : 20 Go supplémentaires pour 5 $ par an ; 80 Go pour 20 $ etc.

Reste que Google n'est aujourd'hui pas le seul acteur sur le marché des espaces de stockage en ligne. Dans ce domaine, le système le plus abouti est sans doute Dropbox. Ce disque dur virtuel, gratuit dans sa version 2 Go, bénéficie d'une ergonomie sans faille : il s'utilise comme un simple répertoire de Windows, dans lequel on peut copier-coller ou glisser-déposer n'importe quel fichier. Les actions entreprises dans ce répertoire (déplacements, suppressions, création de sous répertoires...) sont automatiquement synchronisées lorsque l'utilisateur possède plusieurs "boîtes" installées sur différents ordinateurs. Elle sont même répercutées sur une application dédiée pour iPhone.

Microsoft propose également sa solution : Skydrive. Sa principale force : 25 Go d'espace de stockage offerts gratuitement à tous les possesseurs d'un compte Windows Live.

# http://docs.google.com/
# https://www.dropbox.com/http://www.windowslive.fr/skydrive/

27/10/2009

Google se lancerait dans la musique

google_logo.jpgLa rumeur se fait insistante sur le web. Selon Techcrunch, un blog américain particulièrement bien informé, Google s'apprêterait à lancer son propre service de musique en ligne. Streaming gratuit financé par la publicité ? Offre premium avec téléchargement dans le sillage de Spotify ? Rien encore de concret à l'heure où sont écrites ces lignes mais l'annonce officielle pourrait ne pas tarder.

25/09/2009

Les documents Google bientôt indexés

Google s'apprête à indexer les documents créés sous Google Documents, la suite bureautique en ligne du géant de l'internet. Pas de panique, seuls les documents publics seront pris en compte. Par défaut, les textes et autres présentations sont privés. Ouf.

17/09/2009

La V3 de Chrome est là

google-chrome-navigateur-web.jpgGoogle Chrome est désormais disponible en version 3. Principale nouveauté : la possibilité de modifier le look du navigateur. L'affichage des vignettes des sites les plus visités a également revu et se veut plus efficace. Chrome semble encore plus rapide que son prédécesseur pour afficher les pages web. Même les plus complexes. Il est toujours aussi léger et se lance en un clin d'oeil. De quoi donner du fil à retordre à la concurrence. D'autant que Google planche déjà sur une version 4 capable de gérer les extensions, ces fameux plugins qui ont fait le succès de Firefox.