Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/03/2010

Nintendo parie sur le 3D pour sa future DS

Le géant japonais vient d'annoncer le lancement d'ici un an d'une nouvelle console portable capable de restituer des images en trois dimensions sans avoir besoin de porter de lunettes spéciales. En six ans, la DS s'est vendu à 125 millions d'exemplaires...


Il était temps. Après sept ans de bons et loyaux services et des liftings en pagaille, Nintendo se décide enfin à sortir une véritable nouvelle DS. Et semble vouloir frapper un grand coup : après avoir innové en utilisant des écrans tactiles, le géant japonais parie cette fois sur la 3D. Cerise sur le gâteau : la nouvelle console portable diffusera des images en trois dimensions ne nécessitant pas le recours à des lunettes spéciales.

Cette console, provisoirement baptisée "Nintendo 3DS", sera lancée d'ici mars 2011. Elle sera « la nouvelle machine de jeux portable qui succèdera à la série Nintendo DS », dont 125 millions d'exemplaires ont été vendus au total
dans le monde depuis 2004, affirme le groupe nippon dans un communiqué.

Bonne nouvelle pour les inconditionnels qui disposent déjà d'une solide ludothèque : la "Nintendo 3DS" sera parfaitement compatible avec les jeux initialement prévus pour sa petite soeur. Le géant nippon révèlera plus de détails sur ce nouveau modèle lors du salon du jeux vidéo E3 qui doit se tenir à Los Angeles à partir du 15 juin.

Selon le quotidien Nikkei, la nouvelle console sera équipée d'un écran de 4 pouces (10,2 cm) de diagonale, un peu plus petit que celui de la DSi. Elle comportera aussi un joystick permettant des déplacements en trois dimensions, et un mécanisme de recul qui permettra au joueur, par exemple, de ressentir physiquement les collisions.

Les récents succès de films en trois dimensions comme Avatar ont poussé les géants mondiaux de l'électronique, tels les japonais Sony et Panasonic ou le sud-coréen Samsung, à accélérer le développement de produits audiovisuels 3D.

La plupart des analystes estiment toutefois que la nécessité de porter des lunettes spéciales constitue un frein au succès des produits 3D, d'où le développement récent de technologies permettant de se passer de cet accessoire, dont le père de Mario Bross compte bien tirer partie.

Avec AFP

18:16 Publié dans Jeux vidéo, L'actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nintendo, 3ds

29/01/2010

La PS3 "hackée" par un jeune de 20 ans

Playstation3.jpgGeorge Hotz, un jeune homme d'une vingtaine d'années, assure sur son blog être parvenu à contourner le système de protection de la PS3 qui empêche de faire fonctionner du contenu non approuvé. Une prouesse : personne jusqu'à présent n'était parvenu à pirater la dernière console de Sony, contrairement à celles de Nintendo et de Microsoft, "hackées" depuis dejà plusieurs années. Reste que la manipulation semble particulièrement ardue et que la PS3 fonctionne avec des disques Blu-ray et non des DVD. Etant donné le prix des Blu-ray vierges et le poids des données à télécharger, l'intérêt de pirater des jeux semble limité.

George Hotz s'était déjà illustré en déverrouillant les protections de l'iPhone.

12/10/2009

La PSP Go parie sur la dématérialisation

psp go.jpg

La PSP n'a pas dit son dernier mot. La console portable de Sony vient de s'offrir un nouveau lifting. Le 4e depuis son lancement en 2004 et sans doute le plus important. Si le coeur de la PSP Go (1) est identique à celui de sa grande soeur - pas d'espoir donc de bénéficier d'un meilleur rendu graphique par exemple - son châssis et son fonctionnement sont totalement différents. Principale innovation : fini les disques UMD (sorte de mini DVD). Les jeux sont désormais disponibles au téléchargement, via le Playstation Store, et stockés sur une mémoire interne de 16 Go (extensible avec une carte vendue séparément). Résultat : les possesseurs de PSP ancienne génération vont sont doute y regarder à deux fois avant de s'offrir la petite dernière, leur bibliothèque de jeux devenant obsolète.

C'est la première console du marché à opter pour ce type de distribution 100 % dématérialisée, qui rappelle le fonctionnement des inséparables et très rentables couples iPod - iTunes Store et iPhone - App Store. Une politique qui, si elle se généralise, risque de porter un coup fatal aux distributeurs et au marché pourtant florissant de l'occasion, privés de contenus. Autre conséquence : adieu les joueurs - sans doute peu nombreux il est vrai - qui ne disposent pas de l'internet haut débit, la console n'étant pas équipée pas de puce 3G et devant être connectée impérativement à internet pour accéder au magasin virtuel de Sony.

L'autre changement radical inauguré par la PSP Go est d'ordre ergonomique : la console adopte le format slide. Traduction : l'écran coulisse pour laisser apparaître les commandes, à la manière de certains téléphones mobiles. Une conception qui permet de perdre du poids et de l'embonpoint mais qui réduit la taille de l'écran. 3,8 pouces contre 4,3 auparavant.

Reste à savoir si ces bouleversements parviendront à séduire le public. Pour Reggie Fils-Aime, président de Nintendo aux Etats-Unis, c'est peu probable. Cité par le Washington Post, il estime que le PSP Go a "un problème fondamental de conception" et se demande à qui peut bien s'adresser ce nouveau modèle. Premier grand test à Noël.

(1) Disponible pour 249 €.

15:10 Publié dans Jeux vidéo, L'actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : psp go, sony

16/09/2009

Batman frappe un grand coup

batman.jpgBatman Arkham asylum se doit d'avoir sa place dans votre ludothèque. Et qu'importe si vous n'êtes pas un inconditionnel de la chauve-souris. Le jeu offre un mélange parfaitement dosé d'aventure, d'action et d'infiltration. L'ambiance BD est servie par une réalisation impressionnante, notamment au niveau de la mise en scène et des graphismes. Sans doute un des plus beaux jeux "next gen". Peut-être un peu trop dirigiste mais c'est un détail.

Sur PS3, Xbox 360 et PC Environ 65 €.