Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/10/2009

Google se lancerait dans la musique

google_logo.jpgLa rumeur se fait insistante sur le web. Selon Techcrunch, un blog américain particulièrement bien informé, Google s'apprêterait à lancer son propre service de musique en ligne. Streaming gratuit financé par la publicité ? Offre premium avec téléchargement dans le sillage de Spotify ? Rien encore de concret à l'heure où sont écrites ces lignes mais l'annonce officielle pourrait ne pas tarder.

La radio numérique attendra

Nouveau pour le lancement de la radio numérique terrestre. Les habitants de Paris, Marseille et Nice, les trois premières villes à bénéficier de cette technologie, devront finalement attendre mi 2010 avant de recevoir leurs émissions préférées sans le moindre parasite. Des problèmes techniques sont à l'origine de ce retard.

21/10/2009

M6 met le cap sur la vidéo à la demande

M6VOD.JPGM6 met le cap sur la VOD. La chaîne vient de lancer sa première offre payante de vidéo à la demande sur internet. M6 VOD propose, en partenariat avec Vidéo Futur, quelques 2 000 films à la location à partir de 3,99 €. Certains longs métrages sont disponibles à l'achat, pour environ 15 €. Rien que du très classique. Le service se distingue toutefois sur les séries. Pour 5,99 € par mois, les internautes accèdent « sans modération à toutes les dernières saisons des meilleures séries diffusées sur M6 (NCIS, Desperate Housewives, Kyle XY, 90210, Medium, Kaamelott...) », pour reprendre les termes du communiqué de presse. Sans modération ne veut pas dire en illimité. D'après 01net, la consommation est plafonnée à une cinquantaine d'épisodes mensuels. A l'instar de TF1, le site propose également des épisodes en version originale sous-titrée dans la foulée de leur diffusion aux Etats-Unis, à 1,49 € l'unité.


M6 a par dans le même temps mis à jour son service de catch up TV. M6 Replay, dont le succès ne se dément pas, permet aux internautes de voir ou de revoir gratuitement les programmes de M6 (hormis le cinéma et le sport) dans leur intégralité pendant 7 à 15 jours après leur diffusion à l'antenne. Parmi les nouveautés : la mise à disposition des VO.

La chaîne propose enfin M6 Bonus. Au menu : « les premières images inédites des nouveaux programmes et toutes les coulisses de l'antenne (interviews, making-off, bêtisiers...). »

De TF1 à Canal + en passant par Arte et maintenant M6, les grandes chaînent   semblent toutes désormais avoir pris conscience de l'importance du web dans leur développement. Reste que tous ces services demeurent encore trop lourds à utiliser : création d'un compte, installation d'un logiciel pour gérer sa bibliothèque numérique, mise à jour des DRM, restriction d'usage (obligation de regarder le film dans les 30 jours après l'avoir loué et dans les 48 heures après avoir appuyé sur "play"), haute résolution quasi inexistante... De quoi refroidir les moins scrupuleux, qui se tournent vers une offre illégale paradoxalement mieux aboutie.

 

16:41 Publié dans L'actu, Web services | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : m6vod, vod, m6

18/10/2009

Une chaîne hi-fi pour iPod et iPhone

 

Dock iPod Pioneer XW-NAS5-W_EU_L_ipod@090708@L.jpg

Pioneer s'apprête à lancer son premier dock pour iPod et iPhone. Elégant, le XW-NAS5 se veut irréprochable sur le plan de la qualité sonore. Cette chaîne hi-fi mobile fait également fonction de tuner FM et radio-réveil. Un bien beau cadeau de fin d'année.

Disponible en décembre, moins de 400 €.

 

Carton plein pour PagesJaunes sur iPhone

Pages jaunes.pngPagesJaunes fait un tabac sur iPhone. L'application, disponible gratuitement sur l'App Store depuis moins d'un an, vient de franchir le cap du million de téléchargements. Un record. L'entreprise assure dans un communiqué être la première en France à passer ce seuil symbolique. Les 118 etc. n'ont qu'à bien se tenir.

Le wifi s'affranchit des hotspots

Les appareils pourront bientôt communiquer entre eux par wifi, sans passer par un routeur (type Livebox etc.). C'est ce que vient d'annoncer la Wifi Alliance. Cette norme, baptisée wifi direct, risque de sonner le glas du Blutooth, dont les taux de transferts sont bien moins élevés.

iPhone : fin du piratage ?

Les nouveaux iPhone mis en circulation pourraient bien être impossible à pirater. Apple semble avoir réparé la faille informatique par laquelle les spécialistes s'engouffraient pour proposer un système d'exploitation alternatif, permettant notamment de faire tourner des applications téléchargées illégalement sur internet. Combien de temps tiendra la forteresse ?

12/10/2009

Dropbox lance son application pour iPhone

dropbox.jpgDropbox vient de lancer son application pour iPhone. Celle-ci permet d'accéder facilement à un espace de stockage en ligne. Principal intérêt de ce service : une Dropbox peut être installée sur plusieurs ordinateurs (bureau, domicile etc.). Les documents placés dans l'une, par simple glisser-déposer ou copier-coller, sont immédiatement accessibles dans l'autre. Et maintenant sur téléphone. Très, très pratique. Gratuit en version 2 Go.

 

La PSP Go parie sur la dématérialisation

psp go.jpg

La PSP n'a pas dit son dernier mot. La console portable de Sony vient de s'offrir un nouveau lifting. Le 4e depuis son lancement en 2004 et sans doute le plus important. Si le coeur de la PSP Go (1) est identique à celui de sa grande soeur - pas d'espoir donc de bénéficier d'un meilleur rendu graphique par exemple - son châssis et son fonctionnement sont totalement différents. Principale innovation : fini les disques UMD (sorte de mini DVD). Les jeux sont désormais disponibles au téléchargement, via le Playstation Store, et stockés sur une mémoire interne de 16 Go (extensible avec une carte vendue séparément). Résultat : les possesseurs de PSP ancienne génération vont sont doute y regarder à deux fois avant de s'offrir la petite dernière, leur bibliothèque de jeux devenant obsolète.

C'est la première console du marché à opter pour ce type de distribution 100 % dématérialisée, qui rappelle le fonctionnement des inséparables et très rentables couples iPod - iTunes Store et iPhone - App Store. Une politique qui, si elle se généralise, risque de porter un coup fatal aux distributeurs et au marché pourtant florissant de l'occasion, privés de contenus. Autre conséquence : adieu les joueurs - sans doute peu nombreux il est vrai - qui ne disposent pas de l'internet haut débit, la console n'étant pas équipée pas de puce 3G et devant être connectée impérativement à internet pour accéder au magasin virtuel de Sony.

L'autre changement radical inauguré par la PSP Go est d'ordre ergonomique : la console adopte le format slide. Traduction : l'écran coulisse pour laisser apparaître les commandes, à la manière de certains téléphones mobiles. Une conception qui permet de perdre du poids et de l'embonpoint mais qui réduit la taille de l'écran. 3,8 pouces contre 4,3 auparavant.

Reste à savoir si ces bouleversements parviendront à séduire le public. Pour Reggie Fils-Aime, président de Nintendo aux Etats-Unis, c'est peu probable. Cité par le Washington Post, il estime que le PSP Go a "un problème fondamental de conception" et se demande à qui peut bien s'adresser ce nouveau modèle. Premier grand test à Noël.

(1) Disponible pour 249 €.

15:10 Publié dans Jeux vidéo, L'actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : psp go, sony

02/10/2009

Microsoft lance un antivirus gratuit

Security Essentials est disponible au téléchargement depuis une dizaine de jours. Le logiciel est simplissime à utiliser et se veut parfaitement efficace. De quoi faire grincer les dents des éditeurs de solutions payantes.

security.jpgMicrosoft risque de s'attirer l'ire des éditeurs d'antivirus. Qu'à cela ne tienne ! Avec plusieurs semaines d'avance sur le planning initial, le geant de Redmond vient de lancer Security Essentials, un logiciel permettant de lutter contre les programmes malveillants destinés à endommager votre PC ou à servir de mouchard.

Petite précision : à la différence de One Care, son aîné boudé par le public, et de bon nombre de ses concurrents, Security Essentials est entièrement gratuit. Il suffit de se rendre sur le site de Microsoft et de le télécharger. Même pas besoin de s'inscrire, de répondre à un questionnaire ou d'être parrainé de telle ou telle manière. Difficile de résister à la tentation.

Chevaux de Troie, spywares, rootkits (logiciels furtifs)... le logiciel est capable de faire face a toutes les formes de menaces qui rodent sur la toile. « Il est essentiel que les utilisateurs de PC aient une expérience numérique hautement sécurisée. La sécurité n'a pas de prix car c'est un élément essentiel de la confiance dans l'économie numérique ; chacun doit donc pouvoir se protéger facilement. Malheureusement, aujourd'hui trop d'utilisateurs ne bénéficient pas d'une protection satisfaisante pour leur PC. C'est pourquoi nous avons souhaité offrir à tous une solution qui soit 100 % gratuite, facile à obtenir et à utiliser : le prix ne doit plus être une barrière à la protection », affirme Bernard Ourghanlian, directeur technique et sécurité pour Microsoft France.

S'il est encore trop tôt pour se prononcer sur sa fiabilité, une chose est sûre : Microsoft tient ses promesses en matière de simplicité. Security Essentials s'installe en trois clics, se met à jour automatiquement et tourne en tâche de fond sans polluer l'utilisateur de messages incessants ni ralentir la machine. Seul indicateur à surveiller : le voyant dans la barre des tâche. Si celui-ci est vert, c'est, pour reprendre les termes employés la page web consacré au logiciel, que "tout va bien. C'est aussi simple que cela".

Microsoft oblige, Security Essentials est d'ores et déjà compatible avec Seven, la nouvelle version de Windows attendue pour le 22 octobre.

Reste que selon ITRNews.com, plusieurs éditeurs d'antivirus auraient déjà prévenu. Pour eux, cette "solution ne suffirait pas à bloquer les attaques les plus sophistiquées et qu'elle n'offrait qu'une protection limitée". C'est de bonne guerre.