Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/01/2010

Twitter planche sur le local

Local trends. C'est une nouvelle fonction prometteuse sur laquelle travaille Twitter. L'idée : proposer aux utilisateurs un concentré d'informations sur tel ou tel pays, telle ou telle ville. Les localités proposées concernent pour l'heure essentiellement les Américains. Mais vu la vitesse à laquelle progresse le site de microblogging, le France pourrait bientôt être concernée.

La PS3 "hackée" par un jeune de 20 ans

Playstation3.jpgGeorge Hotz, un jeune homme d'une vingtaine d'années, assure sur son blog être parvenu à contourner le système de protection de la PS3 qui empêche de faire fonctionner du contenu non approuvé. Une prouesse : personne jusqu'à présent n'était parvenu à pirater la dernière console de Sony, contrairement à celles de Nintendo et de Microsoft, "hackées" depuis dejà plusieurs années. Reste que la manipulation semble particulièrement ardue et que la PS3 fonctionne avec des disques Blu-ray et non des DVD. Etant donné le prix des Blu-ray vierges et le poids des données à télécharger, l'intérêt de pirater des jeux semble limité.

George Hotz s'était déjà illustré en déverrouillant les protections de l'iPhone.

28/01/2010

iPad : où est passé le Flash ?

ipadmain-420x0.jpgL'iPad a une sacrée épine dans le pied : la tablette d'Apple, présentée en grande pompe mardi, n'est pas compatible avec la technologie Flash. Si sur l'iPhone cette lacune peu passer, sur un écran de près de 10 pouces parfaitement adapté à la consultation des sites web classique, c'est difficilement admissible. Pas ou peu de vidéo, d'animations, encore moins de jeux gratuits... de quoi décevoir les fans de la marque à la pomme.

20/01/2010

Google lance un disque dur en ligne déguisé

Le géant de l'internet va proposer aux utilisateurs de sa suite bureautique Google Docs un espace de stockage en ligne pouvant accueillir n'importe quel type de fichiers pesant jusqu'à 250 Mo.

Google-Docs-logo.jpgEnfin ! Google pourrait bientôt lancer son fameux GDrive. C'est du moins ce que laisse penser une note publiée sur le blog officiel de Google Docs. La suite bureautique du géant californien s'apprête en effet à offrir à ses utilisateurs une nouvelle fonctionnalité qui s'apparente fort à un disque dur en ligne : la possibilité d'envoyer sur son compte n'importe quel type de fichier et non plus seulement du texte, des feuilles de calcul ou des présentations dynamiques. Une fois "uploadés", ces fichiers seront accessibles depuis n'importe quel ordinateur connecté à internet. Les documents pourront peser jusqu'à 250 Mo chacun. Du lourd ! Placés dans un répertoire spécial, ces éléments pourront être partagés avec ses collaborateurs de travail ou ses proches. L'idée est de faciliter « la sauvegarde en ligne de documents essentiels, des photos prises au format Raw (les plus volumineuses, ndlr) aux vidéos brutes enregistrées avec un téléphone portable. Vous pourriez même vous passer de disque en USB », peut-on lire sur le blog. Cette fonctionnalité permettra également de contourner les limitations de l'email, dont la taille des pièces jointes dépasse rarement les quelques mégaoctets.

La version gratuite de ce GDrive déguisé offrira 1 Go d'espace de stockage. Pas énorme. Mais Google proposera d'augmenter cette capacité : 20 Go supplémentaires pour 5 $ par an ; 80 Go pour 20 $ etc.

Reste que Google n'est aujourd'hui pas le seul acteur sur le marché des espaces de stockage en ligne. Dans ce domaine, le système le plus abouti est sans doute Dropbox. Ce disque dur virtuel, gratuit dans sa version 2 Go, bénéficie d'une ergonomie sans faille : il s'utilise comme un simple répertoire de Windows, dans lequel on peut copier-coller ou glisser-déposer n'importe quel fichier. Les actions entreprises dans ce répertoire (déplacements, suppressions, création de sous répertoires...) sont automatiquement synchronisées lorsque l'utilisateur possède plusieurs "boîtes" installées sur différents ordinateurs. Elle sont même répercutées sur une application dédiée pour iPhone.

Microsoft propose également sa solution : Skydrive. Sa principale force : 25 Go d'espace de stockage offerts gratuitement à tous les possesseurs d'un compte Windows Live.

# http://docs.google.com/
# https://www.dropbox.com/http://www.windowslive.fr/skydrive/

19/01/2010

La tablette tactile d'Apple dévoilée le 27 ?

Le compte à rebours est lancé. Apple devrait officiellement présenter mercredi sa fameuse tablette tactile. C'est du moins ce que laisse penser l'invitation pour un « événement spécial » lancée par la firme à la pomme la semaine dernière à une poignée de médias triée sur le volet. Ce nouvel appareil, sans doute baptisé iSlate, est l'objet des rumeurs les plus folles depuis des semaines sur internet. Les fans veulent croire qu'au même titre que l'iPod dans le domaine de la musique et l'iPhone dans celui de la téléphonie, la nouvelle création d'Apple va révolutionner l'informatique. Plus que quelques jours à patienter...

14:50 Publié dans iPhone etc., L'actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : apple, tablette

Allociné lance enfin son appli

allocine_iphone.jpgAllociné s'apprête à lancer - enfin - son application pour iPhone. Une base de données de 80 000 films, 300 000 stars et 1 900 salles de cinéma ; un système de géolocalisation pour savoir où se trouvent les cinémas les plus proches ; les horaires des séances ; de l'actu ; des bandes annonces ; la possibilité de noter ou de commenter les films... bref tout ce qui a fait la réussite du site.

Triple play : l'offre d'Alice fait un flop

Il n'y a pas que le prix qui compte. L'offre "triple play" (internet, télévision et téléphonie) à 19,99 € par mois lancée en décembre par Alice fait un flop. « Il n'y a aucune demande pour ce produit », assure Maxime Lombardini, le directeur général du groupe Iliad, la maison mère. Baptisée AliceBox Initial, cette offre, réservée aux nouveaux abonnés, visait à répliquer à Numericable, premier à avoir dévoilé un forfait à moins de 20 €. Dans les forfaits "triple play" autour de 30 €, l'offre télé est plus large et le nombre de destinations gratuites à l'appel plus important.

17/01/2010

Wikipédia récolte 7,5 millions de dollars de dons

La campagne 2009 a battu de records. Plus de 230 000 personnes ont accepté de mettre la main au portefeuille pour que la gigantesque encyclopédie en ligne continue de s'enrichir, tout en restant gratuite et vierge de toute publicité.

wikipedia-logo.jpgPlus de 7,5 millions de dollars. C'est la somme récoltée la Wikimedia Foundation lors de sa désormais traditionnelle campagne d'appels aux dons de fin d'année. Un record historique qui devrait permettre à la fondation de continuer à faire vivre Wikipédia pendant pendant un an, sans la moindre publicité ni péage d'entrée pour les lecteurs. Plus de 230 000 personnes ont accepté de mettre la main au portefeuille pendant les deux mois qu'ont duré la campagne, avec une moyenne de 33 $ par don. C'est 125 000 internautes de plus que l'année précédente ! "Extraordinaire. C'est la levée de fonds la plus spectaculaire de l'histoire de la Wikimedia Foundation", assure Rand Montoya, responsable de la communauté des donateurs, sur le blog de la fondation (http://blog.wikimedia.org/). "Nous sommes profondément reconnaissants envers nos donateurs, ajoute la directrice exécutive Sue Gardner. La plupart ne sont pas riches. Ce sont des étudiants, des parents, des professeurs... des gens qui utilisent Wikipédia régulièrement." Et qui sont prêts à aider financièrement la fondation pour que le projet se poursuive. L'argent servira à faire tourner les serveurs qui hébergent la gigantesque base de données et à payer les salaires des 33 personnes composant l'équipe de la Wikimedia Foundation.

Wikipédia a été créée en 2001 par l'homme d'affaires Jimmy Wales. Disponible en 267 langues, l'encyclopédie en ligne est un des sites les plus visités du web. Bien qu'elle soit régulièrement sujette à controverse sur le plan éditorial. Le portail français contient aujourd'hui près 900 000 articles et compte plus de 5 000 contributeurs actifs.

16/01/2010

Triple play : l'offre d'Alice fait un flop

Il n'y a pas que le prix qui compte. L'offre "triple play" (internet, télévision et téléphonie) à 19,99 € par mois lancée en décembre par Alice fait un flop. « Il n'y a aucune demande pour ce produit », assure Maxime Lombardini, le directeur général du groupe Iliad, la maison mère. Baptisée AliceBox Initial, cette offre, réservée aux nouveaux abonnés, visait à répliquer à Numericable, premier à avoir dévoilé un forfait à moins de 20 euros. Dans les forfaits "triple play" autour de 30 €, l'offre télé est plus large et le nombre de destinations gratuites à l'appel plus important.

15/01/2010

La fribre gagne du terrain

Selon l'Arcep, plus de 36 000 immeubles sont désormais raccordés à la fibre optique jusqu'à l'abonné en France. Environ 740 000 foyers peuvent donc disposer de la meilleure connexion internet à très haut débit qu'il soit. 4,5 millions de foyers se situent à proximité d'un réseau en fibre optique et peuvent donc également prétendre à une navigation vitesse grand "V".