Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/10/2009

La PSP Go parie sur la dématérialisation

psp go.jpg

La PSP n'a pas dit son dernier mot. La console portable de Sony vient de s'offrir un nouveau lifting. Le 4e depuis son lancement en 2004 et sans doute le plus important. Si le coeur de la PSP Go (1) est identique à celui de sa grande soeur - pas d'espoir donc de bénéficier d'un meilleur rendu graphique par exemple - son châssis et son fonctionnement sont totalement différents. Principale innovation : fini les disques UMD (sorte de mini DVD). Les jeux sont désormais disponibles au téléchargement, via le Playstation Store, et stockés sur une mémoire interne de 16 Go (extensible avec une carte vendue séparément). Résultat : les possesseurs de PSP ancienne génération vont sont doute y regarder à deux fois avant de s'offrir la petite dernière, leur bibliothèque de jeux devenant obsolète.

C'est la première console du marché à opter pour ce type de distribution 100 % dématérialisée, qui rappelle le fonctionnement des inséparables et très rentables couples iPod - iTunes Store et iPhone - App Store. Une politique qui, si elle se généralise, risque de porter un coup fatal aux distributeurs et au marché pourtant florissant de l'occasion, privés de contenus. Autre conséquence : adieu les joueurs - sans doute peu nombreux il est vrai - qui ne disposent pas de l'internet haut débit, la console n'étant pas équipée pas de puce 3G et devant être connectée impérativement à internet pour accéder au magasin virtuel de Sony.

L'autre changement radical inauguré par la PSP Go est d'ordre ergonomique : la console adopte le format slide. Traduction : l'écran coulisse pour laisser apparaître les commandes, à la manière de certains téléphones mobiles. Une conception qui permet de perdre du poids et de l'embonpoint mais qui réduit la taille de l'écran. 3,8 pouces contre 4,3 auparavant.

Reste à savoir si ces bouleversements parviendront à séduire le public. Pour Reggie Fils-Aime, président de Nintendo aux Etats-Unis, c'est peu probable. Cité par le Washington Post, il estime que le PSP Go a "un problème fondamental de conception" et se demande à qui peut bien s'adresser ce nouveau modèle. Premier grand test à Noël.

(1) Disponible pour 249 €.

15:10 Publié dans Jeux vidéo, L'actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : psp go, sony

Les commentaires sont fermés.